Chapitre 7 - La lubrification

La pompe à huile

L'ensemble pompe à huile est composée de deux petites pompes de type trochoïde
- la pompe fine dite de pression, en fait c'est elle qui pompe l'huile dans le cadre et l'envoie sous pression dans le moteur
- la pompe épaisse (5 fois la cylindrée de l'autre pompe) qui pompe toute l'huile qui descend dans le carter et la renvoie dans le moteur. La cylindrée est beaucoup plus forte pour être sure de tout ramasser. Cette pompe aspire forcément beaucoup d'air, il est donc normal que ça crachote quand tu regardes le débit par l'orifice de remplissage du cadre.

Il existe deux modèles, à 3 vis de fixation ou à 5 vis de fixation. Il est préférable de monter ces dernières, théoriquement ces 2 vis de fixation supplémentaires limitent la distorsion du couvercle.

Pompe à huile gros débit

Plusieurs fournisseurs proposent une pompe à huile gros débit, en fait il ne s'agit que de la partie pression. Il faut donc disposer de la pompe complète pour pouvoir monter l'ensemble gros débit.

A gauche la pompe complète démontée. C'est un modèle à 3 vis de fixation
A droite le kit gros débit
La pompe haut débit. A monter sur la pompe d'origine . Elle est prévue pour une pompe à 5 vis de fixation mais peut parfaitement se monter sur la pompe à 3 vis (ce serait dommage quand même.
Les différents rotors:
- en haut à gauche le rotor haute pression d'origine
- en bas à gauche le rotor haute pression gros débit
- à droite le rotor de retour

Purge de la pompe à huile

Quand tu redémarres un moteur de XT après démontage intégral. En général, la pompe de pression se réamorce difficilement. 
Si tu suis la procédure suivante tu vas réamorcer en 25 secondes chrono sur le ralenti accéléré.
Mets 1,5 litre d'huile directement dans le moteur par la trappe de culbuteur par exemple. Et 1 litre dans le cadre. Ferme bien le bouchon de remplissage et très important, pince le tuyau de reniflard cadre->culasse.   Le retour d'huile va gonfler le cadre et pousser l'huile vers la pompe de pression. La pompe s'amorcera tout de suite.

L'huile

Le choix de l'huile est un vaste sujet.

Pour un usage courant été comme hiver, une huile minérale ou semi synthétique 20W50 est parfaite. L'idéal restant de la monograde SAE 50 en été, SAE 40 en mi saison et SAE 30 par des froids sibériens.

Quand on bouscule un peu grand-mère, il y a deux écoles :

Huile monograde SAE 40

Huile semi synthèse 20W50.

Huile de Ricin.
J'ai opté pour cette solution.
Faisons sauter d'abord un à-priori désuet, l'huile à base de ricin a beaucoup évolué depuis 1920. Les huiles que l'on trouve chez Castrol, Silkolène ou Morris sont de bien meilleure qualité que naguère, et vieillissent bien moins vite. Et il semble que ça fasse bien les choses. Il y a sûrement un petit coté nostalgique et olfactif dans ce choix, mais pour le moment zéro pépin sur les deux moteurs qui fonctionnent à la R40 Silkolène (Le XT et le BSA Victor). J'ai ouvert la BSA après 2 ans d'abus et d'outrage, aucune trace d'usure sur le cylindre.

WARNING

Cette huile n'est absolument pas miscible avec une huile classique, en cas de mélange, ça fait des grumeaux !!! Donc si tu optes pour de la R40 (mon choix), nettoyage complet des intérieurs moteur +  cadre/réservoir d'huile

Évidement le niveau se regarde entre chaque série.