3 Culasse

Si on considère les culasses de XTet de SR, on à le choix :
    - diamètre soupape d'admission 45 mm ou 47 mm
    - ailetage de la culasse étroit ou large
A priori, il faut prendre la plus grande soupape d'admission avec la plus grande surface de refroidissement. Et faire un gas flowing des pipes d'admission et d'échappement.
Pour ma culasse j'ai fait faire le boulot par Mez Porting (malheureusement décédé début 2007), très beau résultat. J'ai fait ouvrir la culasse à 36mm seulement, je préfère y aller par étape.
Il faut laisser les petits ronds de caoutchouc entre les ailettes, voire en ajouter s'il en manque, ils limitent les bruits mécaniques.
Tu peux raboter la culasse pour gagner en compression, mais attention à la tension de la chaîne de distribution, le tendeur risque d'être trop enfoncé.

Soupapes : elles sont très solides sauf sur la surface de contact du culbuteur, où ça s'use très très vite, surtout si les réglages de culbus n'ont pas été fait régulièrement. Si c'est le cas, à remplacer par des occases en bon état ou des neuves (aillllle!!). Si tu ne les remplaces pas, le contrôle du jeu au culbuteur sera faussé. Je ne conseille pas la rectification des queues de soupapes, le traitement de surface de la queue ne sera peut-être pas assez profond.

Ressorts de soupapes RAS sauf avec un arbre à cames de fou. Mon moteur prends 8000t/mn sur les intermédiaires (d'après mon compte tour) et a priori ça passe.
P.S. J'ai dit que mon moteur prenait 8000 pas que la puissance est à 8000, OK!!

Un petit graphique de comparaison entre les ressorts standards et des ressorts Racing (probablement R&D) Les mesures ont une précision de 0.5mm pour les enfoncements et 1 kg pour la tension. On remarque 30 % de tension en plus en position fermée et moins de 10 % supplémentaire en pleine levée.
La courbe fine correspond à un montage du ressort racing extérieur uniquement.
2009 Suite au montage de l'arbre à cames Megacycle, j'ai décidé d'opter pour le montage d'un seul ressort racing extérieur avec une coupelle en alu (7075), et le résultat est étonnant, pas d'affolement de soupapes jusqu'à 8000 t/mn, après j'ai pas essayé!


Feuille de calcul

Culbuteurs


Culbuteurs à rouleaux proposés par Johnson Cams
8 fois sur 10 les culbuteurs sont rincés. Ils doivent être en parfait état, un jeu de neuf s'impose en général, c'est pas trop cher (environ 50€ le jeu). Les axes ne posent pas de problèmes. Utilises les blocages en rotation lorsqu'ils existent, le jeu axe support de culasse n'étant pas les mêmes. Les grains de vis de réglages ne doivent pas être attaqués outre mesure (petits trous sur la surface). Il existe des alternatives, comme les vis de réglages des Yam TR1 avec empreinte hexacave, des vis de réglages type champignon, ou encore des vis de réglages avec embouts à rotules.
Comme c'est une moto de course, tu vas évidement supprimer le décompresseur, puisque tu supprimes le kick !!!. Un petit bouchon en alu monté au bloc presse pour la touche racing.

Vérifies (et remplaces) les goujons d'échappement en général ils sont rouillés à mort et vont casser si tu les sers trop. Profites que la culasse est démontée pour en refaire les filetages, si le mal est déjà fait.

Pour le remontage,: serrage aux couples préconisés et  Autojoint gris Loctite sur le support de culbuteurs (un petit peu, pas le tube entier) et joints neufs partout.
Ne pas oublier de changer le joint spy de prise de compte tour. Source fréquente de suintement. Ainsi que le joint à lèvre du décompresseur pour les mickeys (ou les machines de route). Ces joints spy ne coûtent pas cher chez Yamaha, alors autant mettre de l'origine.

Préparation culasse





La préparation des culasses est toujours un très grand sujet de conversation.
On voit ici des culasses Dextérisées , ce qui peut se révéler très utile lorsque l'on souhaite taper dans le métal.
Ces coupes de culasse ont été récupérées sur un forum 500SR international, ici
www.sr500forum.com/forum/viewtopic.php?f=9&t=572
Grand merci pour ces images.