Comment raccourcir un amortisseur Koni


Le but du jeu est de raccourcir une paire d'amortisseurs existants.
Pourquoi les raccourcir alors qu'acheter une paire d'amortos neufs est tellement plus simple ....
Tout d'abord parce que j'en avais 4 paires en stock trop longues (don de membres du forum XT500)
Puis pour l'exercice de style.
Aussi pour avoir exactement ce que je voulais à un prix très inférieur à une paire d'amortos décents.

Le but de cette page n'est pas de montrer le reconditionnement d'un amortisseur, mais juste la modification.

Je suis parti d'une paire d'amortisseur série 76 de 340mm d'entre-axe pour arriver à 300 mm d'entre-axe afin de les monter sur ma SRX.
Attention à la position des ergots de butée de l'anneau de réglage de précontrainte.
Il y a plusieurs positions pour ces ergots.
Dans notre cas il faut prendre les plus bas possible pour se laisser de la marge pour le ressort.
Le but sera d'obtenir ça pour le remontage...
Il faut raccourcir la tige (à droite) de 20mm.
Mais aussi raccourcir de 20mm le corps d'amorto (à gauche),
sans oublier le fût de vérin interne (au milieu).
20mm + 20mm = 40mm .... C.Q.F.D.

Le corps d'amortisseur

Le corps d'amortisseur avant de le tailler.
Le corps est fabriqué en acier à ferrer les lapinous.
J'ai usiné un lopin en alu pour pouvoir serrer le corps sans le déformer.
Ce lopin de ø=32mm est emmanché légèrement serré dans le corps.
Le mandrin doit être serré modérément,
Le blocage en rotation étant assuré par les ergots qui viennent en butée sur l'un des mors.
De toute façon avec un pas de 100, les efforts ne sont pas monstrueux.
Comme le corps est déformé par 30 ans de services abusifs,
l'usage d'une lunette est obligatoire sur un petit tour.
Sur un gros tour, l'utilisation de mors doux sera suffisant.
Le corps est constitué d'un tube de 36x2.
Une fois le tube coupé, il faut refaire le filetage interne.
Le filetage interne ... grand sujet de conversation.
>> sur les amortos de la série 76 c'est du 33 x 24 tpi
>> sur les amortos de la série 7610 c'est du M33x100
La longueur du filetage est de 15mm.
J'ai fileté sur 20mm pour être sûr, car pas facile de reprendre un filetage interne.
Ce fut une erreur car le joint torique est moins facile étanche en contact d'un filetage.

Le fût du vérin

Contrairement au corps de l'amortisseur qui est brut,
le fût du vérin est constitué d'un tube de ø24x1,5 rodé intérieur.
Et il n'est pas en acier à ferré les hannetons.
J'ai validé la chose en faisant un tronçonnage rapide ... fallait pas
En faisant attention , on arrive facilement à un bon résultat.
Pour être sur que le tube n'ait pas été déformé, le piston doit passer librement d'un bout à l'autre.
Ne pas oublier de remettre la ou les rondelles entretoises.
On voit en haut le fût de vérin abîmé au tronçonnage, le fût est marqué au niveau des mors .... poubelle.
D'où l'intérêt d'avoir un peu de pièces d'avance au cas où.

La tige de vérin

La tige doit être raccourcie et filetée en M12x150.
L'utilisation d'un mandrin à pince permet de ne pas marquer le chrome dur de la tige.


In fine

Le puzzle avant reconstitution.
J'ai ajouté le nez de vérin fait maison pour recevoir le joint spy nouveau modèle.
Au final il reste tout ça à insérer dans le beau tube tout frais peint.
Un premier montage à blanc pour voir si tout va bien.
Le ressort est calculé maison pour avoir la bonne raideur dans la place disponible.
Il ne reste plus qu'à tout démonter pour sablage et peinture.
Une fois la peinture faite, il faut mettre de l'huile ...
En me basant sur le tableau de graissage de la page réfection,
j'ai mis 62 cm3 d'huile de fourche 5W.
L'idéal reste de mettre de l'huile d'amortisseur, mais moins facile à trouver.

Les amortisseurs raccourcis montés sur ma SRX ...
Le static sag est de 10mm et le pilot sag de 28mm tout deux mesurés sur l'amorto
ce qui fait 12mm et 34mm au droit de la roue arrière ...peut-être un peu beaucoup, mais ce n'est pas une machine
de piste, juste une routière qui va user ses pneus sur la piste de Lezennes de temps en temps.
Combinés avec des ressorts de fourche plus durs, les essais sur route se révèlent très corrects.
Le passage d'un dos d'âne en devient presque confortable.
Le comportement routier est sans conteste très supérieur au comportement d'origine,