E.T. Moteur Koni



Accueil Réfection Raccourcir un Koni Retour


Les amortisseurs Koni série 76 et série 7610


Créée en 1857 et championne du monde de F1 en 1971, les amortisseurs Koni sont devenus
incontournables dans le monde de la moto des années 70 et 80.
Les amortisseurs de la série 76 étaient déjà réglables en détente. Mais il fallait déposer l'amortisseur
et le ressort pour faire le réglage ..; pas simple.
Les amortisseurs de la série 7610 étaient réglables en détente par une petite molette extérieure.
Ces amortisseurs bitube (donc avec l'air en contact avec l'huile était très performants,
et ils le sont toujours aujourd'hui, même s'ils sont supplantés par des amortisseurs ultra modernes
déguisés en vieux machins.
Ces amortisseurs étant facilement reconditionnables, il n'y a pas de raison de se priver.

Amortisseur de la série 76
On le reconnait facilement car c'est marqué dessus.
En général le corps est peint en noir ou en rouge.
Amortisseur de la série 7610
On le reconnait facilement car c'est marqué dessus aussi.
Le corps est en général chromé ou peint en noir.
Mais surtout, il y a une molette sur la chappe supérieure
Les Koni 76 sont des bitubes.
Il y a un sens de montage et c'est impérativement le corps en bas.

Reconditionnement

Les amortisseurs de la série 76 ne sont plus maintenus.
Les amortisseurs de la série 7610 sont toujours maintenus, car encore fabriqués par Ikon
en Nouvelle Zélande.
Les pièces sont disponibles chez plusieurs vendeurs en ligne français (mais cher, comme d'hab),
hollandais ou allemands.
On peut cependant monter les joints des amortisseurs de la séries 7610 sur ceux de la série 76
en refabricant un nez de vérin adapté (bin vi ... les filetages sont différents.
Si les tiges d'amortisseurs sont mortes, fin de l'histoire car les tiges d'un diamètre de 11,75
sont introuvables en standard industriel.
Il faudra mettre l'amortisseur dans le coin des donneurs d'organes.